La tisserande de plaisir

Dans un royaume, niché au creux d’une vallée, vivait une jeune fille au pouvoir extraordinaire. Elle n’était ni particulièrement belle, ni particulièrement intelligente, elle vivait sagement près de sa famille. Sa particularité venait de sa passion pour les livres. Depuis que sa grand-mère lui avait appris à déchiffrer les mots sur son vieux livres de contes, elle s’était prise d’amour pour les histoires et elle profitait de son moindre temps libre pour aller lire à la bibliothèque du château. A son retour, elle partageait les histoires aux enfants du royaume en les racontant avec fougue. Elle pouvait devenir le chevalier pourfendant les dragons du haut de son fidèle destrier ou le renard tapi dans la neige, échafaudant sa prochaine ruse pour se moquer du loup. Les enfants, ravis, en redemandaient, et elle repartait en quête de livres.

Le jour de ses seize ans se produisit un phénomène étrange, elle avait emprunté un ouvrage et le lisait, assise sur un banc du parc royal. Elle était, comme d’habitude, entièrement absorbée par sa lecture, le livre à la lourde reliure de cuir posé sur ses genoux. Elle se sentait comme dans un merveilleux cocon de soie, protégée par ce cocon elle pouvait braver tous les dangers, éprouver toutes sortes d’émotions. Elle sentit soudain sur son mollet un chatouillement, elle tendit la main machinalement pour éloigner ce qu’elle pensait être un insecte et fut surprise de sentir

 

 

Lire la suite …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s